LES ACTIONS CLIMAT

jeudi 28 mars 2019

Le vidéaste de "Partager c'est sympa" en garde à vue pour un motif fallacieux de "vol en réunion" ... !


Partager C'est Sympa
22 mars, 15:08 ·
La répression policière et judiciaire qui s'abat sur moi et des dizaines d'activistes du mouvement climat aujourd'hui me fait encore plus ouvrir les yeux sur une situation bien préoccupante dans notre pays : la collusion entre la justice et le gouvernement, les efforts d'amalgame entre le militantisme non-violent et le grand banditisme, les poursuites-baillons des journalistes indépendants et engagés.

Hier j'ai passé 9h en garde à vue. C'était long, éprouvant, bourré de mensonges et de tentatives d'intimidation. À la sortie, je reçois une convocation au tribunal pour "vol en réunion", délit passible de 3 ans de prison et 75000 euros d'amendes. Or au cours de l'audition de ma garde à vue, c'est devenu évident que je n'étais pas là pour répondre à des accusations de "vol en réunion", mais bien pour avoir fait parler de l'action de décrochage des portraits d'Emmanuel Macron. Mon délit, pour cet officier de police judicaire, c'était mes opinions, mon métier de vidéaste engagé.

Si vous en doutiez encore : Il s'agit bien d'un procès politique, voulu par le procureur de la République. La date et l'heure du procès (sur les horaires réservés aux procès politiques), la vitesse de la Justice (d'habitude si lente), le calendrier choisi, les questions posées...

Le 11 septembre, avec les amis de ANV Action non-violente COP21 je défendrai mon droit à exercer mon métier sans crainte d'être poursuivi ET la légitimité d'actions non-violentes et symboliques dénonçant l'inaction criminelle de ce gouvernement pour la justice climatique et sociale.

Merci de partager ce message !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire